Ergonomie d’un site web : définition

Pour paraphraser la définition de l’ergonomie par un de ses fondateurs Alain Wisner, l’ergonomie web est l’ensemble des connaissances et techniques nécessaires pour rendre un site utilisable avec un maximum de confort, de sécurité et d’efficacité.

L’ergonomie permet d’offrir aux internautes une bonne expérience utilisateur, c’est-à-dire d’éviter les questions telles que : où suis-je dans le site ? Où dois-je cliquer ? Comment trouver ce que je cherche ? Pour qu’un site soit efficace, il doit simplifier le parcours du visiteur afin de le retenir jusqu’à la transformation… et garantir qu’il reviendra !

Ergonomie, expérience utilisateur et référencement

Vous êtes en cours de création d’un site web et il ne vous reste plus qu’à faire la mise en page du site en intégrant vos textes, images et documents divers. Une étape simple ? Cruciale, surtout : la maquette de votre site doit avant tout non pas « faire joli » mais être efficace.

Satisfaction des utilisateurs et moteurs de recherche

Un site qui offre une bonne expérience utilisateur génère davantage d’activité, un meilleur taux de transformation (ROI), et sera valorisé par les moteurs de recherche et donc bien référencé. Il s’agit donc de penser ergonomie en concevant le design !

Voici quelques principes d’ergonomie web.

Quelques règles d’ergonomie web

Ces principes de bon sens sont parfois oubliés lors de la réalisation d’une maquette de site. Le design d’un site web n’empêche pourtant pas l’ergonomie !

La loi de proximité

Des éléments proches les uns des autres seront perçus comme faisant partie d’un même ensemble.

Sur vos pages web, les éléments physiquement groupés doivent réellement aller ensemble pour éviter des erreurs à l’utilisateur. Par exemple, sur un site de e-commerce, le bouton « commander » doit être clairement associé au premier regard au produit correspondant, et non pas à celui du dessus ou du dessous. Les marges doivent être paramétrées pour éviter toute hésitation.

La loi de similitude

Des éléments ayant le même aspect seront perçus comme un ensemble.

Sur votre site, tout ce qui se ressemble doit se comporter de la même façon, toujours afin d’éviter la confusion. Tous les éléments de même nature doivent réagir de manière identique au survol de la souris.

Si vos liens hypertextes sont en bleu, ne mettez pas en bleu les titres non cliquables. Assignez une couleur différente aux boutons « valider » et « annuler », et appliquez cette règle (qui fait partie de la charte graphique) sur tout votre site. Etc.

La loi de simplicité

Un élément ne doit pas figurer en double sans nécessité.

Tout élément superflu doit disparaître. Il ne sera pas forcément plus efficace répété plusieurs fois par page, au contraire. Trop d’informations sature l’attention de l’utilisateur et diminue sa capacité à choisir. Observez la page d’accueil de Google : rien que l’indispensable !

Faites simple et clair

En résumé, faites simple et clair ! Votre visiteur doit toujours savoir où il se trouve et ce qu’il peut faire sur votre site. Une bonne expérience utilisateur garantit que vos visiteurs reviendront sur votre site et feront des liens vers lui pour le recommander. Un site recommandé par de nombreux visiteurs aura une meilleure visibilité dans les moteurs de recherche. Enfin, rappelez-vous que l’ergonomie d’un site détermine son design : vous avez d’autant plus intérêt à consulter un spécialiste en ergonomie ou UX design que votre site est complexe et volumineux… pour vous assurer que son utilisation reste simple !

Les dix principes de Nielsen : la check-list indispensable pour un site web ergonomique http://tecfa.unige.ch/tecfa/teaching/LMRI41/PrincipesNielsen.htmlL’ergonomie Web / Amélie Boucher : un ouvrage très complet et facile à lire, rédigé par la spécialiste française de l’ergonomie web et illustré de nombreux exemples concrets.

Cet article a 2 commentaires

Laisser un commentaire

Fermer le menu