Il faut tout d’abord différencier les coûts liés à la création et la mise en ligne d’un site des coûts liés à la gestion du cycle de vie d’un site Internet.

En effet, si les coûts liés à la création peuvent paraitre dérisoires, il faut bien étudier ceux liés à l’hébergement, aux mises à jour et au référencement du site. Cet article traite des deux étapes : création et suivi.

Sur internet comme dans la vie, rien n’est gratuit !

Malgré les discours enjolivés de certains vendeurs, les publicités alléchantes et autres promesses, la réalité est bien là : dans la vie rien n’est gratuit.

Soit, vous devrez faire le travail vous-même, ce qui devient de plus en plus accessible pour la plupart (en consultant ce site vous trouverez d’ailleurs toutes les informations pour y parvenir) soit vous faîtes appel à un professionnel et là, il ne faut pas se le cacher, tout travail mérite rétribution.

La réalisation d’un site Internet, même si elle est simple, nécessite du temps et le temps c’est de l’argent.

C’est à vous de voir si, en fonction de votre temps et de la valorisation que vous en faites, il sera plus opportun de gérer seul un projet de création de sites Internet ou de faire appel à une aide extérieure.

Les coûts liés à la réalisation et à l’hébergement d’un site Internet varient incroyablement.

Ainsi, pour un travail équivalent demandé à plusieurs prestataires, les devis vont de 2 500 € HT à 9 000 € HT.

Coûts liés à la création d’un site

Structure des coûts liés à la création et la mise en ligne d’un site Internet

Ces coûts vont être conditionnés par plusieurs critères :

  1. la création du site en lui-même (structure technique) / Question d’informaticien
  2. la création graphique (charte graphique) / Question de graphiste ou web designer
  3. la création des contenus (textes et photos) / Question souvent à la charge du client. Un nouveau métier permet de répondre à ce besoin, le métier de rédacteur web.
  4. l’hébergement du site Internet sur un serveur (ordinateur qui sert à diffuser votre site sur Internet) / Question d’hébergeur
  5. l’achat d’un nom de domaine (adresse du site internet wwww.graciet-eirl.fr) / Question de registrar qui est le bureau d’enregistrement d’un nom de domaine

D’autres critères peuvent influer sur le montant global d’un projet web :

  1. la protection de votre nom de domaine comme marque déposée auprès de l’INPI (minimum 200 €)
  2. le transactionnel, en cas de vente avec paiement en ligne (un contrat est à mettre en place avec une banque)

Quel prix pour quel service ?

Dans les grandes lignes et en partant du principe :

  • Pour 0 € ou presque il y a les « blogs gratuits » ou les « pages perso », à vous de jouer.
  • Pour 50 € (coût de l’hébergement), il faut se débrouiller seul. Avec du temps et de la persévérance, il est possible de faire de belles réalisations.
  • Pour 1 000 € à 2 00 0€ vous pourrez faire appel à un indépendant.
  • À partir de 2 000 €, vous pouvez commencer à vous adresser à une agence web sérieuse.
  • Plusieurs millions ? Laissons ça aux grands groupes…

Coûts liés au suivi

Structure des coûts liés à la vie d’un site Internet

Les budgets nécessaires pour subventionner l’hébergement , l’achat de nom de domaine ou les mises à jour techniques d’un site web sont connus et simples à maîtriser. Ceux liés à la production et la gestion de contenus, véritable carburant du site Internet, représentent une parfaite inconnue pour le plus grand nombre d’entre vous.

Rappelons que ce sont les contenus d’un site et leur présentation qui permettront à celui-ci de remplir ou non sa mission.

Le budget le plus important sur l’ensemble du cycle de vie d’un site Internet devrait être attribué à la production de contenus qualifiés de qualités qui garantissent son référencement dans de bonnes positions.

Coûts liés au référencement d’un site web

Les coûts liés au référencement d’un site varient encore très largement. Nombreuses sont les promesses intenables.

Ainsi, on peut voir des offres, que je qualifierais de pures arnaques, vous proposant de référencer votre site dans 100, 1000 voire 10 000 annuaires pour 75 € seulement. Quand on sait aujourd’hui que la duplication de contenus (multiplication de contenus identiques) est sévèrement punie par Google et d’autres moteurs de recherche, ces pseudo « référenceurs » feraient bien de nous expliquer comment ils sont capables, à des prix aussi bas, de créer 100, 1000 voire 10 000 contenus différents ?

Laisser un commentaire

Fermer le menu