• CMS

Quelles sont les particularités des CMS propriétaires ?

Vous êtes le propriétaire des contenus de votre site mais le site en question reste la propriété de l’éditeur (entreprise qui a conçu le CMS avec lequel vous avez créé votre site).

Si vous jouissez légitimement de la propriété intellectuelle sur l’ensemble des contenus que vous avez personnellement créé (texte, photos, images son etc.) et intégré dans votre site, vous n’êtes pas propriétaire de l’outil qui vous a permis de créer votre site internet, le CMS. Ce dernier reste la propriété exclusive de l’entreprise qui l’a mis à votre disposition.

Exemple de logiciel propriétaire

Lorsque vous créez un document texte avec l’outil Word de Microsoft, vous en êtes le propriétaire exclusif. Microsoft de son côté reste l’unique propriétaire de l’outil Word avec lequel vous avez créé votre document.

Quels sont les risques liés à l’utilisation de logiciels gratuits propriétaires ?

La plupart du temps, ces solutions sont proposées dans le cadre d’un modèle économique spécifique (offres promotionnelles, réseaux de sites publicitaires, offre d’entrée limitée dans le temps etc…).

Il faut bien lire les conditions générales d’utilisation (CGU).

En ayant recours à ces solutions, vous serez amené à signer (électroniquement) des conditions générales d’utilisation et/ou de vente.

Elles stipulent régulièrement certaines clauses particulières telles que «nous nous réservons le droit de supprimer le service à tout moment et sans préavis…»

Comment se prémunir de ces risques ?

En cas de rupture des services proposés l’éditeur propriétaire (ce qui peut être dû à diverses raisons), vous pourriez ne plus avoir accès à votre site ni à ses contenus. Pour vous protéger de tout risque lié à la perte de vos données il est capital que vous conserviez une copie de votre site en local (chez vous).

Cas concret

Le service gratuit « Microsoft Live Small Business » (que nous vous avons présenté il y a quelques mois) va être arrêté d’ici la fin 2011. Il sera remplacé par la solution « Microsoft 365 ». Cette solution est payante. Si vous ne souhaitez pas souscrire à cette offre, il vous faudra migrer les données de votre site sur un autre outil CMS avant que celui-ci ne disparaisse totalement de la toile.

Cet article a 4 commentaires

Laisser un commentaire

Fermer le menu