Les liens externes (aussi appelés backlinks ou liens entrants) ont une influence sur le référencement naturel. Chercher à en obtenir davantage génère de nombreux abus, souvent pénalisés par Google. De mauvaises pratiques peuvent vous coûter cher — au propre comme au figuré — que vous souhaitiez obtenir des liens entrants ou que l’on veuille en obtenir de votre site. Vente de liens, inscription dans les annuaires, spam en commentaires, guest-blogging… Apprenez à repérer les abus pour les éviter !

Achat de backlinks, une dépense inutile

L’achat/la vente de liens entrants

Un lien entrant ne s’achète pas, il se mérite !

Vous n’avez pas à payer pour obtenir un backlink sur un site. Un internaute qui a envie de recommander votre site web ne va pas vous réclamer d’argent pour le faire. De même, vos sites partenaires auront un intérêt naturel à faire un lien entrant vers votre site. Attention aux backlinks sur les sites de copains : la thématique des pages liées doit être concordante ! Privilégiez la qualité de l’expérience utilisateur en favorisant sur le long terme un réseau de liens externes cohérent avec des sites de confiance.

Vous pouvez consulter les préconisations de Google concernant les bonnes et mauvaises pratiques de systèmes de liens.

L’inscription dans les annuaires en ligne

Certaines agences SEO vendent à leurs clients l’inscription automatique de leur site dans des centaines ou milliers d’annuaires en ligne. Une dépense superflue, car elle va générer de nombreux liens entrants de mauvaise qualité qui n’amélioreront pas le référencement de votre site… voire même le pénaliseront s’il se retrouve inscrit sur un annuaire blacklisté par Google ! Très peu d’annuaires en ligne sont d’une qualité suffisante pour justifier d’y figurer : chaque inscription est donc à étudier soigneusement.

Backlinks sur votre site : halte au spam !

Liens entrants dans les commentaires

Votre site populaire et bien noté par Google autorise les commentaires. Sur votre dernier article consacré au référencement, vous voyez apparaître un commentaire du type : « Très bon article, merci ! » signé « Sushi à domicile » et assorti de l’adresse d’un site de e-commerce. Ce commentaire à valeur ajoutée nulle pour votre article est un spam, qui permet de bénéficier de votre notoriété grâce au placement d’un lien entrant sur votre site. Mettez les liens de vos commentaires en « no-follow » et effacez ceux qui prennent vos pages pour un espace publicitaire gratuit.

Liens entrants dans les articles : le guest-blogging

Le guest-blogging est une pratique de spam sanctionnée par Google. Celle-ci consiste à s’inviter sur un blog bien référencé en y proposant un article gratuit (de qualité variable) afin d’y glisser un backlink vers son propre site. N’acceptez pas sur vos pages web tout ce qu’on vous offre, un article gratuit n’est pas forcément un cadeau ! Il n’y a rien de mal à avoir un invité prestigieux dont vous pourrez publier fièrement la chronique inédite, mais soyez fidèle à votre ligne éditoriale et restez maître de votre contenu. Pour éviter la multiplication sur vos pages de backlinks vers des sites indésirables, mieux vaut que ce soit vous qui sollicitiez les articles !

L’obtention d’un réseau de backlinks de qualité vers un site est un processus de longue haleine qui repose sur l’intérêt des visiteurs pour ses contenus. Attention aux abus divers, dont certains ont pour but de vous faire payer des liens inutiles (voire nuisibles) et d’autres de glisser sur votre site des backlinks non désirés. Evitez le spam et les dépenses superflues, vous favoriserez ainsi les pratiques les plus propices à un bon référencement naturel !

Cet article a 1 commentaire

  1. Je vous remercie pour vos conseils. c’est vrais que les mauvaises pratiques en SEO ne nous aident pas à améliorer notre position… Il est préférable de respecter les préconisations de Google.

Laisser un commentaire

Fermer le menu