LI-FI pour Light Fidelity est un système qui permet la transmission de données par le biais de signaux électromagnétiques (la lumière), transmis et reçus par des diodes électroluminescentes (LED ou DEL). Le LI-FI est une nouvelle technologie optique sans fil qui devrait remplacer peu à peu le WI-FI.


Cette technologie a été mise au point par le Professeur physicien Arald HAAS de l’université d’Edinburgh.

LI-FI ou WI-FI ?

Bien que cette techno a vu le jour il y a déjà quelques années, encore trop peu de médias en faisaient part. Voici donc un comparatif entre ces deux solutions sans fil pour vos réseaux informatiques:

Inconvénients du WI-FI

Pour rappel le WIFI (Wireless Fidelity) est un système qui permet de transmettre, sans utiliser de fil,  de données entre plusieurs machines informatiques (une autre technologie AD HOC permet également ce type de transmission sans lien physique). Donc, quels sont les principaux désagréments de la technologie WI-FI ?

  1. 1.      Le WI-FI pose de sérieux problèmes de sécurité informatique. Les informations transmises par un réseau WI-FI ne s’arrêtent pas à la porte de votre bureau ou de votre domicile. Même un réseau sécurisé peut-être piraté. Notez qu’Éric Bulter, développeur de logiciels, fatigué de dénoncer la faiblesse des sites internet n’usant pas de connexions sécurisées (HTTPS ou SSL), a développé une extension (plug-in) sur Firefox (Firesheep) qui permet de voler les cookies de sessions n’étant pas sécurisées via HTTPS. (Merci Arnaud)
  2. Des problèmes sanitaires. En effet, les ondes radio utilisées par le WI-FI ont un impact négatif sur la santé, que la communauté scientifique a encore des difficultés à mesurer
  3. La qualité du débit (bande passante) sur connexion WI-FI partagée entre de nombreux utilisateurs laisse souvent à désirer. Qui ne s’est jamais retrouvé en difficulté pour charger une vidéo dans un lieu public équipé du Wi-Fi ?

Avantage du Wi-Fi

  1. Passe au travers des murs

Avantages du LI-FI

Avant tout, sachez que vous avez tous déjà utilisé une technologie parente au LI-FI . En effet, les bonnes vieilles télécommandes que nous utilisons sur la plupart de nos appareils HI-FI (télévision, radio, etc.) fonctionnent déjà avec la lumière (technologie infrarouge). Dans le cadre du LI-FI, il s’agira d’utiliser un spectre plus large afin de permettre le passage d’une quantité d’information beaucoup plus importante. De plus, cette technologie coïncide parfaitement avec l’avènement des réseaux de fibres optiques.  

Les caractéristiques techniques du LI-FI en font la technologie la plus efficace et efficiente en matière de transmission de données sans fil (sur très courtes distances). Voici quelques-uns de ses avantages :

  1. Réseau sécurisé : comme la transmission des données s’opère directement entre un émetteur et son récepteur, il n’y a pas d’évasion possible de paquets de données qui pourraient être récupérés par un pirate situé à proximité du signal contrairement au WI-FI.
  2. Les ondes lumineuses du LI-FI ne sont pas dangereuses pour la santé à l’inverse des ondes radio du WI-FI
  3. Le débit permis par le LI-FI n’a pas d’équivalent dans le monde du sans fil. Ainsi, on peut lire sur le site du LI-FI Consortium que cette technologie permet de transmettre des données à une vitesse de 10Gbit/sec, sachant que le WI-FI oscille entre quelques Mbit/sec et 54 Mbit/s dans les meilleurs cas. Si ces 10Gbit/sec permettent déjà de télécharger un film de 2 heures en version HD en à peine 30 secondes, le LI-FI devrait prochainement permettre une vitesse allant jusqu’à 100Gbit/sec. De quoi ouvrir de nouvelles perspectives aux différentes applications mobiles et domotiques.

Inconvénient du LI-FI

  • Ne passe pas au travers des murs (mais peut protéger vos enfants par la même occasion)
  • A votre avis ? RDV aux commentaires

Tout savoir sur la technologie optique sans fil

Pour continuer votre lecture sur ce thème, vous pouvez découvrir le site du LI-FI Consortium , sans oublier de vous rendre sur la page du Professeur HAAS.

Pour en savoir plus sur la commercialisation de cette techno, vous pouvez aussi visiter ce site qui, par ailleurs, m’a donné l’envie de créer cet article.

Li Fi sur France 2

Comme on vient de me le faire remarquer, France 2 a consacré quelques minutes sur le « LI FI » pour son 20H du 6 décembre dernier. Voici l’extrait de ce reportage mis à disposition sur Youtube par ALLOGENIQUE :

https://youtube.com/watch?v=e-SzI2FFV7E


Cet article est une ébauche et méritera certainement d’être amélioré ou corrigé. Chers lecteurs, pensez à laisser un commentaire si vous trouviez la moindre anomalie ou si vous souhaitiez apporter un complément d’information à cette présentation.

Cet article a 8 commentaires

  1. Éric Bulter, développeur de logiciels, fatigué de dénoncer la faiblesse des sites internet n’usant pas de connexions sécurisées (HTTPS ou SSL), a développé une extension (plug-in) sur Firefox (Firesheep) qui permet d’hacker des connexions WI-FI à la volée.

    Inexact… Firesheep permet de voler les cookies de sessions n’étant pas sécurisées via HTTPS. Et ce, en étant en wi-fi, certes. Mais On ne se connecte pas au wi-fi via Firesheep, on l’est déjà.

    😉

  2. Salut, faudra quand même qu’on m’explique comment fonctionne la voie ascendante client vers serveur… le smartphone ou la tablette va se transformer en stromboscope pour envoyer les infos à la lampe LED (qui ne comporte pas de récepteur…) La fin du Wifi, c’est pas pour demain !

    1. Tout appareil WiFi possède un émetteur et un récepteur. Il devrait en être de même pour le LI FI. Il n’y a pas si longtemps, les téléphones portables ne possédaient pas de récepteur WI-FI. On pourrait imaginer un système de capteurs LI FI qui soit accessible par Bluetooth aux appareils mobiles, par exemple. Ou, simplement, d’utiliser les caméras intégrées à tous ces appareils mobiles pour capter le signal. Je ne pense pas que le LI-FI ait vocation à remplacer le WI-FI dans toutes les situations, mais plutôt à offrir une alternative à son utilisation. D’après ce que j’ai compris, l’intérêt se trouve plus dans la bande passant qui est bien plus élevé que pour le WI-FI. Personnellement, je n’ai pas d’accès WI-FI. Cette techno me permettrait d’éviter de faire courir des câbles depuis les prises Ethernet murales jusqu’à mes PC.
      Une question qui trotte, le réseau physique qui alimentera les appareils LI-FI, se fera sur CPL, Ethernet ou fibre optique ? En fonction, il faudra réaliser quelques travaux

  3. contrairement au wifi, il faut être en vue du récepteur. C’est comme une télécommande, si on ne vise pas bien le récepteur, on ne communique pas. Et si l’on utilise une fibre optique pour propager le signal, on perd la portabilité.

  4. Intéressant mais :
    – ça veut dire que les sources lumineuses devront clignoter en permanence ? Même si c’est imperceptible, sera-ce vraiment sans danger pour l’oeil ?
    – le signal risque d’être très perturbable par toute autre source lumineuse, non ?
    – ou par plante verte ou le voisin de bureau qui passe devant le faisceau…
    – cette technologie me paraît tout aussi piratable que le WiFi pour peu qu’on soit à portée. (Simplement cette portée réduit les possibilités : derrière la fenêtre mais pas caché derrière un mur par exemple, donc par son voisin de table dans un cybercafé par exemple.)

    1. Bonjour,
      Concernant ce qui touche à la santé, je ne saurais vous répondre tant que des études sérieuses n’auront pas été réalisées sur le sujet. Cependant, je pense que le risque de crise d’épilepsie si souvent évoqué dans le cas du LIFI n’est pas justifié, justement parce que l’œil est incapable de percevoir la fréquence de clignotement du signal (on dépasse très largement la persistance rétinienne) . N’oublions pas les nombreuses personnes réfractaires au cinéma, à la télévision quand ils ont été inventés. La télé, les écrans de PC, etc., ne fournissent-ils pas déjà un signal lumineux fractionné de nombreuses fois par seconde ?

      Pour ce qui est du piratage, si une personne malintentionnée arrivait à s’approcher suffisamment prêt pour pirater le signal, elle n’aurait pas plus de difficulté à repartir avec le PC sous le bras, ou à y glisser une clé USB. De toute manière, aucune solution n’est sûre à 100%, encore moins dans les nouvelles technologies.
      Pour ce qui est de la perturbation du faisceau, comme pour une télécommande, il ne faut pas d’obstacle entre l’émetteur et le récepteur. Il faudrait presque qu’on vous marche dessus pour pouvoir couper le signal.

      En ce qui concerne la pollution lumineuse des corps, normalement, on peut imaginer que les chercheurs qui développent cette technologie auront pris en compte la théorie du corps noir et surtout la loi de Wien.

      J’imagine cependant que le système doit trouver ses limites en discothèque 🙂

Laisser un commentaire

Fermer le menu